Facebook Twitter YouTube

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Recevoir la Newsletter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil Les billets La centrale Sécroule au royaume loufoque de Picholin !

La centrale Sécroule au royaume loufoque de Picholin !

Olivier Vaillant ou Picholin, célèbre chroniqueur belge et amoureux de Nîmes, nous conte une bien belle histoire.
La centrale Sécroule au royaume loufoque de Picholin !

Picholin ou Olivier Vaillant

 

Il était une fois, au pays de Lucette et de Picholin, un petit royaume sur lequel régnait le roi Bébert. Vieux et fatigué, en 2013 il céda la place à son fils Philou : Bébert allait enfin pouvoir profiter pleinement de sa seconde résidence au Grau-de-Luimême ! Fini pour lui les interminables discussions entre les Monpels (population riche et indépendantiste de la région de Monpel) et les Nismoyens (population pauvre et unitariste de la région de Nismes). Fini aussi de devoir jouer l'arbitre pour savoir si la capitale du royaume, Saint-Brusselaire, poumon économique et située pile à la frontière des deux grandes régions, doit devenir une troisième région, ou alors être rattachée à Monpel ou à Nismes !

Il faut savoir que cette rivalité date de la nuit des temps : 

Nismes, région historique par excellence, a pour emblème un crocodile en hommage à l'occupation romaine il y a 2000 ans. Epoque où les romains, outre de nombreux monuments historiques, furent également à l'origine de la création de la ferme des crocodiles...

Monpel, région récente et moderne développée depuis 2 ou 3 siècles par des Nismoyens déçus, a pris pour emblème une... pelle. Ben oui, car avec une pelle on peut taper sur la tête des crocodiles, oh con !

Forcément ces deux peuples truculents ne pouvaient s'entendre... Tel un vieux couple se disputant la couverture : tout, absolument tout est sujet à d'interminables discussions, rendant la formation des gouvernements épique et où chaque décision donne lieu à un combat clochemerlesque. Le dernier en date : la fermeture de la centrale nucléaire de Sécroule. 

Cela fait 15 ans que les Verts (petit parti écologiste unitariste) prédisent que la centrale, trop vieille, finira par avoir de gros problèmes et qu'il faut trouver des solutions pour sortir du nucléaire. Ce qui a toujours été nié par les 4 autres principaux partis (les Rouges à gauche, les Bleus à droite, les Orange au milieu et les Bruns séparatistes de Monpel)... Las, suite à Fukushima, les Verts ont obtenu une analyse de Sécroule en profondeur. Résultat : elle est fissurée de partout et a été fermée sur le champ pour raisons de sécurité !

Du coup, il a bien fallu se rendre à l'évidence : il n'y aura pas assez d'électricité cet hiver et il va falloir organiser des coupures tournantes pour éviter un black-out. LA question : qui doit subir le plus de coupures ? Entre les décisions royales qui prônent l'égalité, les Bruns qui refusent les coupures sur Monpel, Saint-Brusselaire qui y échappera d'office et les Nismoyens qui consomment trop peu de courant pour que les coupures soient efficaces... On verra dans quelques mois comment ça se passera, mais on a pas fini d'en parler !

Bon alleï une fwé j'y vais... Colnem e al cop que ven !
Video

Une à Nîmes 2016 Présentateur : Jérôme Puech.

 

 

 

 

Météo
Météo Nîmes

UNE À NÎMES Le e-magazine des gens qui aiment leur ville