Facebook Twitter YouTube

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Recevoir la Newsletter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil Découvertes Symbole de la qualité France

Symbole de la qualité France

Philippe Roatta a testé pour vous un des lieux incontournable de la restauration nîmoise: le Wine bar. Situé en face des arènes, il est géré par une figure locale en la personne de Michel Hermet.
Symbole de la qualité France

Michel Hermet et son sens de l'accueil

 

Il y a des lieux, comme çà, où l'on se sent instinctivement bien. Face à Nimeno et aux Arènes, emplacement culte pour tout Nîmois qui se respecte, le Wine Bar, temple intemporel de la qualité « France », fait indiscutablement, à mes yeux, partie de ceux – là.

 

Le décor et l'ambiance

Au-delà du bar, la salle a la géographie sinueuse et au design sobre et soigné, croisement de toiles contemporaines, souvent taurines et de citations bacchiques, entre bistrot et brasserie, nous invitant à un délicat laisser-aller dans le va et vient d'un service attentionné et très professionnel, où l'on s'attend à tout moment à voir surgir Montant... Garçon ?

 

Un accueil unique

Un homme et une équipe chevronnée constituent les piliers de la réussite du lieux qui affiche, c'est tellement rare, quasiment complet midi et soir... Le Maestro, depuis plus de trente ans, c'est Michel Hermet, l'inamovible aubergiste-vigneron, Président de la Sommelerie Française, qui acueille, en hôte attentif et chaleureux pour son plaisir quotidiennement renouvelé, ses clients salués de tables en tables. Et depuis 23 Ans, Stéphane veille, en salle, au bon déroulement des opérations. En cuisine, le Chef, c'est Jean-Michel Nigon qui, après vingt et un ans de piano à l'Impérator, propose ici une vraie cuisine de Brasserie, en travaillant le produit dans le respect des meilleurs producteurs lcaux et régionaux qui se sont donné du mal pour fournir de l'authentique : brandade de morue, pied de cochon « noir de bigorre » grillé, râble de lapereau clouté au pélardon des cévennes, joues de bœuf braisé aux châtaines de lozère, tête de veau gribiche ou andouillette de troyes AAAAA sauce moutarde, baba au rhum maison et crème brulée à la réglise d'Uzès, entre autres plats de bistrot estampillés « qualité France ».

 

Des prix abordables

Le plat du jour est à 10 euros, la formule déjeuner (entrée, plat, un verre de vin) à 14 euros et le menu à l'ardoise est à 25e. Noblesse oblige, une très solide carte des vins, dont celui en pichet ou au verre de Michel Hermet, exfiltré de sa cave de Collorgues en Uzerche, dont le blanc « les capelans 2011 » (Chardonnay / Viognier), et le rouge « Le Roc 2009 » (merlot / vin de pays d'oc) sont tout à fait honorables.


La permanence et le sérieux de cette belle maison, où l'on ne triche pas, et la qualité Française de ce qui s'y produit constituent indéniablement un plus pour cette ville que nous aimons, en paraphrasant Pierre Dac, qui évoquait la mort : « Je préfère le vin d'ici à l'eau delà. Moi aussi. Je l'affirme et je signe.

 

Philippe Roatta

 

Wine Bar ; 3, Place des Arènes – winebar@wanadoo.fr - 04 66 76 19 59 – Ouvert tous les jours sauf le Dimanche

Video

Une à Nîmes 2016 Présentateur : Jérôme Puech.

 

 

 

 

Météo
Météo Nîmes

UNE À NÎMES Le e-magazine des gens qui aiment leur ville