Facebook Twitter YouTube

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Recevoir la Newsletter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil Découvertes Le République au coeur des estomacs !

Le République au coeur des estomacs !

La brasserie de la rue de la République fait salle comble presque tous les midis. Une à Nîmes a tenté de percer les raisons du succès: bon accueil, convivialité et mets délicieux.
Le République au coeur des estomacs !

Le République sur la rue du même nom

Sarah et Marie

Marie et Sarah pour le bel accueil et le service

 

Gregory, un ami, m'a fait découvrir l'endroit lors d'un déjeuner de travail. A l'issue de ma deuxième visite, j'ai décidé de vous faire partager mon expérience positive.

 

Le restaurant se situe au tout début de la rue de la République, au numéro 3. Cette artère nîmoise, longtemps moribonde, est promise à un bel avenir avec en face du restaurant le futur musée de la romanité. Rappelons le triste fait divers du jour l'an: un jeune mort d'un coup de couteau sur le pas de la porte d'un Kebbab. Mais ici point d'histoire sordide, nous sommes avec le République sur le haut du pavé, non loin du fameux Skab, restaurant gastronomique et du Montcalm, lieu fréquenté par les aficionados et les handballeuses du Hand Ball Cercle de Nîmes.

 

L'accueil et le service appréciable

L'accueil est très chaleureux grâce à Sarah et à Marie. Très prévenante, Marie présente chaque plat de sorte à vous faire saliver d'avance. Elle reviendra plusieurs fois s'enquérir de votre sensation. Elle vous dira qu'ici on fabrique l'eau filtrée, gazeuse ou non. C'est gratuit. En plus de l'accueil, vous verrez que cette brasserie, décorée façon vieille brasserie parisienne, est fréquentée par de nombreux nîmois connus. J'ai croisé Jacques Olivier Liby et sa femme, acteurs des avocats du diable ou encore Barbara Dodet, ambassadrice des Costières de Nîmes. "C'est une vraie brasserie lyonnaise avec une belle carte de vins. En plus le verre de vin, bien vendu, est proposé à 2 euros seulement" me dit-elle. Si la salle peut paraître bruyante, la proximité avec les autres clients vous invite naturellement à converser et à nouer quelques discussions. Sinon Charles Aznavour berçait notre déjeuner en fond sonore.

 

Vive le République, vive Nîmes !

J'opte pour l'onglet de bœuf de cuisson bleue parfaite et ses merveilleux légumes maison (11 euros 50). Je choisis un verre de vin rouge, un pic Saint Loup. Idéal. Mon compagnon opte pour le faux-filet d'Aubrac maturé sur os, 24 jours avec sa sauce aux champignons (16 euros 50). Il boit un verre de vin rouge issu de la propriété Mas Granier. Les plats arrivent à vitesse grand V avec toujours la même délicatesse. Vous pouvez déguster d'excellents cornichons posés sur la table dans un bocal ouvert. Les desserts nous font envie. Hésitation coupable. Finalement, un thé et un café allongé. J'aurais aimé passé l'après-midi à bavasser avec mon hôte. Prolonger l'instant avec Sarah au comptoir pour parler de Nîmes, cette ville où tout le monde semble se connaître et apprécier ce genre de petite adresse. Soyez Républicain jusqu'au plus profond de votre estomac !

 

Jérôme Puech

 

Le République Café-Bistrot 3, rue de la République Nîmes Pensez à réserver au 04 66 64 26 17 lerepublique.nimes@gmail.com

Video

Une à Nîmes 2016 Présentateur : Jérôme Puech.

 

 

 

 

Météo
Météo Nîmes

UNE À NÎMES Le e-magazine des gens qui aiment leur ville