Facebook Twitter YouTube

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Recevoir la Newsletter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil Découvertes J'ai testé pour vous le VILLA ROMA

J'ai testé pour vous le VILLA ROMA

En lieu et place de l’ancien «El Campo », le restaurant Villa Roma propose une cuisine italienne appréciable dans un cadre cosy avec vue sur les arènes. Une à Nîmes a testé pour vous cette adresse peu connue.
J'ai testé pour vous le VILLA ROMA

Le pape François derrière son comptoir

Les Nîmois sont des personnes réservées et pudiques. Alors lorsqu’il s’agit de partir à la découverte d’un nouvel établissement, le Nîmois aime retrouver des repères rassurants. Celui du restaurant Villa Roma, situé 8 boulevard des arènes, est François Ericher, l’ex-patron du bar le 421 de la rue Fresque. Voix douce, gentillesse naturelle, compassion dans le regard. C’est François quoi ! Le pape du CHR (Café Hôtel Restaurant). Demandez-lui s’il s’est déguisé un jour ou une nuit en pape. Tiens, je le revois en train de bénir ses fidèles étourdis par le vin de messe. Non sans blague. Ce mercredi midi, en discutant avec lui je revois un autre repère : le black sympa de Starcky et Hutch. Le Huggy les bons tuyaux pour les bons plats.

 

Viva les raviolis

Mon invité et moi choisissons les raviolis farcis d’aubergines, tomates cerise confites et ricotta de bufflone à 16 euros. L’Italie fait danser mes papilles. On se régale. J’ai opté pour une San Pé. On peut aussi manger des pizzas, des pâtes maison, des gnocchis au pesto ou du risotto à l’encre de seiche et Saint Jacques. Poissons : morue, seiche ou thon. Viandes : Veau à la milanaise, Osso buco ou filet de bœuf et sa crème de parmesan. En dessert, nous aurions pu rester sur des raviolis frits à la crème de Ricotta et chantilly maison. Les mets sont préparés par un certain Giovanni Viola, l’associé du Pape. Amen ! Le rapport qualité-prix est très correct pour déjeuner rapidement. Votre palais vous en sera gré. La présence de membres imminents du Palais (de justice), avec en tête madame le Procureur, en atteste. Si ! Je jure de dire la vérité, rien que la vérité.

 

François se confesse

Peu assurée, la serveuse est un peu stressée comparé au calme religieux de François. Mais elle sourit lorsque nous tentons de détendre l’atmosphère occupée par une quarantaine de sièges, dont deux fauteuils magnifiques. L’un en rouge papal et l’autre en noir église cévenole perdue dans l’hiver du Causse. La décoration est feutrée et très cosy. L’âme des lieux ne semble pas encore s’être installée. Jadis, le restaurant, alors appelé « El Campo », communiquait avec les «3 maures », aujourd’hui fermé. François se confesse et déclare : « Monsieur Brunetti devrait pas tarder à s’installer avec pour objectif ouverture à al féria ». Le roi des petits pâtés nîmois va bientôt raviver la flamme d’un établissement tristement clos depuis des mois. Sa boucherie est actuellement installée près de Villa Roma (un ensemble immobilier), non loin des jardins de la Fontaine. En attendant, je règle la note, satisfait. C’est la troisième fois que je teste les lieux et la cuisine. Mon Dieu que c’est bon !

 

Jérôme Puech

PS : j’ai payé mon addition

 

Villa Roma Restaurant italien – Pizzéria 8, rue Boulevard des arènes 30 000 Nîmes Tél. 04 66 36 14 88

Video

Une à Nîmes 2016 Présentateur : Jérôme Puech.

 

 

 

 

Météo
Météo Nîmes

UNE À NÎMES Le e-magazine des gens qui aiment leur ville