Facebook Twitter YouTube

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Recevoir la Newsletter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil Découvertes J’ai testé pour vous «L’harmonie» !

J’ai testé pour vous «L’harmonie» !

Ce superbe restaurant décoré façon «Cosy» est une adresse intéressante de la rue de la Madeleine. Sa cuisine raffinée est à mettre à l’actif de Laurent Bremond, le chef de l’Imprévu.
J’ai testé pour vous «L’harmonie» !

Le restaurant de la rue de la Madeleine

Un mardi soir, il n’est pas toujours évident de trouver un restaurant ouvert. Par chance, nous trouvons le restaurant « L’harmonie » ouvert. En cette fin du mois de septembre (le 27 précisément), nous mesurons la chance de pouvoir diner une dernière fois sur la terrasse rue de la Madeleine. Il est appréciable de manger à l’intérieur dans une ambiance brasserie «cosy» parisienne. C’est le choix de Nicolas et Christy, les People de Nîmes. Le chef Laurent Bremond en personne nous reçoit avec sa gentillesse habituelle. Laurent et sa femme Natasha ont ouvert ici une deuxième adresse après le succès de l’Imprévu, le fameux restaurant de la place d’Assas. Laurent Bremond est passé par Vatel dont le premier établissement s’est ouvert à Nîmes. Il a fait ses classes chez Paul Bocuse à Collonges puis à la brasserie de l’Est à Lyon. Une valeur sûre sur le papier.

Au souvenir de l’harmonie perdue

 

Mon invitée du soir semble tatillonne. Elle hésite à prendre place. Elle change de table pour être assise dans les meilleures conditions, face à la rue et aux passants du soir. Le serveur signale qu’il y a plus pénible qu’elle puisque deux convives étrangers murissent leur choix depuis près d’une heure. L’ambiance est conviviale entre le serveur et nous. Ce repas est en quelque sorte des retrouvailles post-estivales avec l’amoureuse de Sète. J’aime sa chemise «Esprit» et ses yeux bleus transparents. J’ai envie de m’y plonger. Il est temps de les orienter vers la carte proposée. Toujours aussi hésitante, elle choisit après un long moment suspendu. Elle prend le «Tartare de bœuf Provençale au couteau (180 gr origine France)» (16 euros) et j’opte pour le «Risotto Arborio Safrané aux Seiches et Gambas» (18 euros). Ce choix est conditionné par mon souvenir du Risotto de l’Imprévu, un délice. Nous prenons chacun un verre de vin rouge : Domaine Coujolle Gazet «La coulée douce» pour elle (4 euros) et un Clos des Boutes «Le pluriel» en Costières de Nîmes pour moi (3,5 euros). Avec une certaine nostalgie, nous échangeons sur les histoires amoureuses passées.

Un très agréable moment avant octobre maudit

 

Elle se régale avec son tartare «maison». J’aime mon risotto couleur jaune safrané. J’ai une petite préférence pour celui de l’Imprévu. Pas de dessert pour ne pas alourdir la soirée. Nous aurions pu prendre le fameux moelleux au chocolat (je l’ai testé à une autre occasion en hiver), le craquelin aux fraises et sa crème de Mascarpone à la vanille coulis de fruit rouges et sorbet fromage blanc (mon dessert préféré ici). Les desserts oscillent entre 5 et 7 euros. C’est raisonnable. On conclut le doux moment par un café et par un thé pour moi. Laurent me présente une addition raisonnable de moins de 50 euros. Le rapport qualité-prix est bon. Le restaurant propose une nouvelle carte. Elle consultable sur leur site Internet. Quant à nous, ce moment restera comme l’un des derniers moments très agréables avant d’affronter un mois d'octobre maudit.

 

Jérôme Puech

 

L’harmonie

Rue de la Madeleine

04 66 67 21 91

restaurant@l-harmonie.com

www.l-harmonie.com

Video

Une à Nîmes 2016 Présentateur : Jérôme Puech.

 

 

 

 

Météo
Météo Nîmes

UNE À NÎMES Le e-magazine des gens qui aiment leur ville