Facebook Twitter YouTube

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Recevoir la Newsletter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil Découvertes J’ai testé pour vous « Cibissimi »

J’ai testé pour vous « Cibissimi »

Ouverte depuis juillet, l’épicerie fine italienne propose de grignoter des petits plats italiens qui prolongent l’été dans la rue de la Madeleine. Rafraîchissante et bon marché, cette nouvelle cuisine séduit les femmes passantes.
J’ai testé pour vous « Cibissimi »

L'épicerie fine et restaurant au 10, rue de la Madeleine

Cibissimi, la nouvelle épicerie fine italienne, située au 10, rue de la Madeleine, est ouverte depuis le mois de juillet. Plus qu’une épicerie, il est possible de prendre l’apéritif – essayez le Spritz - et de déjeuner ou dîner. Impossible de ne pas songer au groupe de musique « 10, rue d’la Madeleine » ! Pour vous rassurer d’entrée, vous retrouverez Paul Salvador, ancien patron du fameux Vintage, de la rue Fresque/ Bernis. Une référence. Il est accompagné de Julie et Michel Riessa. Faites-le parler et l’Italie s’invitera autant dans vos oreilles que sur votre table. J’ai donc testé pour vous cette nouvelle adresse, un vendredi midi. Fort heureusement, j’avais réservé à l’avance. Il n’y a qu’une vingtaine de places à l’extérieur. Ce jour, les femmes dominent la terrasse, avant de dominer le monde. Fini le patriarcat.

Un dessert offert par erreur

 

Le choix est certes limité (6 possibilités) mais vous pouvez prendre une assiette dans laquelle vous trouverez charcuteries, Burrata, de tomates, de jambons cru, fromages, légumes, salades…Entre 11 et 15 euros. J’ai opté pour la burrata campana, roquette et speck (11 euros). Mon invité, un trio : charcuteries et fromages italiens et tomates anciennes (11 euros). Sa réaction : « je vais venir avec ma femme ». Conquis donc. En dessert, j’ose les framboises, ricotta et chantilly (6 euros). Je l’ai apprécié car elle ne figure pas sur la note finale que je consulte en écrivant. La mention «cuisine faite maison et produits frais» présente sur l’ardoise a le don de me plaire. Il ne s’agit pas de cuisine ici mais d’assemblages. Julie est très agréable au service malgré le fait que la terrasse soit complète. Nous avons opté pour deux verres de vin à 3,5 euros. Correct.

 

De la vie dans la rue !

 

La présence de ce restaurant-épicerie surprend au milieu de la rue de la Madeleine. La base-line de l’enseigne interroge : «producteurs d’excellence». «Cibissimi» met de la vie et de la modernité dans une rue vieillotte à l’image de la vitrine Kalpa d’en face, désuète. Vivement que le commerce tourne la page des années 70. L’adresse mérite votre curiosité, notamment pour une pause «déjeuner» le midi entre collègues de travail. Si vous avez le temps d’échanger avec Michel, vous remarquerez cette prévenance, cette gentillesse à l’italienne. Vous aurez sans doute envie de parler recettes, cuisines et ingrédients de cocktail. Je l’ai interrogé pour le Spritz, la boisson à la mode de l’été. C’est ici le meilleur de la ville. Oui, juré sur la Mammmma. Enfin, la fraîcheur des plats, façon tapas à l’italienne, est fortement appréciable sous la cagne de cette pause (37,2° à l’ombre). 31,80 euros à deux (café compris) avec le dessert offert par oubli. Le rapport qualité-prix est bon. Re-merci.

 

Jérôme Puech

 

Cibissimi 10, rue de la Madeleine

04 66 05 86 70

Pas de d’horaires et de jours d’ouverture sur la vitrine

Video

Une à Nîmes 2016 Présentateur : Jérôme Puech.

 

 

 

 

Météo
Météo Nîmes

UNE À NÎMES Le e-magazine des gens qui aiment leur ville