Facebook Twitter YouTube

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Recevoir la Newsletter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil A la une L'esprit de Pablo

L'esprit de Pablo

Vendredi 1er mars l'USAM (d2) rencontrait Montpellier (d1) au Parnasse devant 3 500 personnes pour un huitième de finale de la coup de France. Si les verts ont perdu 28-30, ils ont livré un combat digne de l'époque de Pablo Neruda.

"Je n'ai rien eu à leur dire tant les joueurs ont tout donné" déclare le coach Jérôme Chauvet à la fin de la rencontre. "Objectif atteint mais maintenant il faut se re-concentrer sur la montée" indique Magali Barbier, responsable de la communication des héros verts de cette soirée de derby. 3500 personnes ont garni un Parnasse survolté et surcahuffé. Le 8ème de finale entre le 2ème de ligue 1 et le 1er de ligue 2 sentait la poudre !

usam2

 

Les Nîmois ont entamé idéalement la rencontre en assurant une défense de fer. Montpellier marque son premier but à la 8ème devant Alain Portes, ex-USAMIste de Pablo et sélectionneur de l'équipe nationale de Tunisie. Montpellier et ses internationaux balbutient leur handball. Notre gardien exprime la rage de vaincre d'un David contre les Goliath de l'équipe entraînée par un Nîmois, Monsieur Canayer. A la mi-temps, les verts mènent contre toute attente 16-10.

usam3

 

L'entame de la deuxième mi-temps fait fondre l'écart anormal entre les deux formations. Pour réaction à cette phase de moins bien, Jérôme Chauvet réplique "Je ne pouvais pas jouer, j'étais sur le banc...". Mickael Guigou porte à lui seul la révolte d'orgueil des Montpelliérains. La tribune de nos adversaires se réveille. Malgré cela Nîmes résiste et prouve, façon les années 80 à Pablo Neruda, qu'elle tient encore le choc. Nîmes résiste et prouve qu'elle existe. Les écarts ne se creusent pas réellement malgré le fait que Montpellier mène.

En fin de match, le Parnasse est débout pour encourager les Verts qui ont plusieurs fois la balle pour arracher l'égalisation. En vain, ils butent sur la défense adverse et l'excellent gardien de but. Nîmes perd mais la tête haute. L'esprit de Pablo était là. Merci.

Jérôme Puech

Video

Une à Nîmes 2016 Présentateur : Jérôme Puech.

 

 

 

 

Météo
Météo Nîmes

UNE À NÎMES Le e-magazine des gens qui aiment leur ville