Facebook Twitter YouTube

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Recevoir la Newsletter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil A la une Léa tutoie les grands

Léa tutoie les grands

La caballera nîmoise était à l’affiche de la corrida à cheval d’Arles ce lundi 21 avril aux côtés d’Andy Cartegena et de Diego Venturo. Malgré un premier combat loupé, Léa Vicens a obtenu une oreille amplement méritée sur son deuxième taureau.
Léa tutoie les grands

Léa Vicens coupe une oreille à son deuxième taureau

Un an jour pour jour après sa présentation dans les arènes de Séville (Espagne), la torera nîmoise se devait de confirmer devant le public arlésien son statut fragile de « figura » à cheval aux côtés d’illustres cavaliers que sont Andy Cartagena et Diego Ventura. Les 9 000 spectateurs étaient prêts à vibrer avec elle. Mais c’est d’abord Andy Cartagena qui a donné le ton de la matinée en coupant deux oreilles à son premier toro. Il a confirmé tout son talent tauromachique et son sens du spectacle. Diego Ventura, un ton en dessous, a tout de même posé des banderilles avec un bon rythme qui lui appartient (une oreille). Enfin, Léa Vicens sous les yeux de Marie Sara et d’Angel Perralta (son agent) s’est montrée hésitante à son premier toro de Murube. La délicate phase de la mort a été un mauvais spectacle à l’image d’un puntillero maladroit, relevant à deux reprises un toro revenu sur ses pattes.

 

A l’image du temps, le spectacle s’est quelque peu refroidit laissant couler quelques gouttes de regret sur le sable des arènes d’Arles. Cartagena continuait tambour battant à conquérir le cœur des arlésiens et de la jeune reine d’Arles, pour l’occasion dans le callejon. Il s’est montré impeccable de technicité, d’alégria et de spectacle. On retiendra cet instant où il démarra sur un cheval assis sur son arrière train tout en citant le toro avec autorité, deux oreilles de plus. Diego Ventura s’est ensuite montré moins dans le tempo laissant la nîmoise l’occasion de finir sur une touche positive. Appliquée, concentrée, sans aucune faute, elle s’est enfin dévoilée au public sous son meilleur jour. Elle a démontré toute la palette de son savoir-faire : sens du combat, brio, communication avec le public et maîtrise technique. Elle a décroché une oreille méritée faisant ainsi jeu égal sur les trophées avec Diego Ventura. Le soleil était à nouveau là ainsi que la chaleur du public ravi.

 

Léa Vicens sera dans les arènes de Nîmes le samedi 7 juin avec Juan Bautista, le 13 juillet à Souston et le 18 juillet à Mont de Marsan. Elle compte actuellement 12 contrats pour sa nouvelle saison. En 2013, elle avait participé à 32 corridas (64 oreilles et 6 queues).

 

Jérôme Puech

Plus d’infos : www.leavicens.com

Video

Une à Nîmes 2016 Présentateur : Jérôme Puech.

 

 

 

 

Météo
Météo Nîmes

UNE À NÎMES Le e-magazine des gens qui aiment leur ville