Facebook Twitter YouTube

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Recevoir la Newsletter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil A la une FAUVE sort de sa cage

FAUVE sort de sa cage

« Une à Nîmes » a rencontré le collectif avant son concert puis les a écoutés dans la salle de Paloma vendredi dernier. Ambiance et regards sur le phénomène de l’année.
FAUVE sort de sa cage

Le groupe Fauve sur la scène de Paloma

Après une semaine de résidence à La Paloma, la meute s’apprête à jouer devant une salle comble de 1 500 personnes (complet depuis des jours), en ce 31 janvier, le premier concert de sa nouvelle tournée 2014 avec, en parallèle, la sortie attendue de leur 1er Album, Vieux Frères. Une grosse actualité donc pour cette bande de potes qui se connaissent depuis le lycée et la faculté et pour qui tout a basculé en 2012. Le même week end, Libération consacre sa Une et six pages au phénomène venu de You Tube.

 

Leur histoire singulière

Leur histoire singulière commence dans leur chambre. Ils écrivent des morceaux et retranscrivent un certain mal être générationnel qui les habite. Ils décident pour le faire partager à leur seul amis et famille proche de le diffuser sur le net. Ce sera le titre Kané. Quelques millions de vues plus tard c’est le début de l’aventure de la corp FAUVE. Ils ont entre 23 et 25 ans, un travail, lorsqu’ils décident en avril 2013 de tout plaquer pour vivre cette aventure collective à fond et partir ensemble sur les routes.

 

Style et gestion de carrière à part

Leur style est à mi-chemin entre hip hop, rap et spoken word (mot parlé). Un public de 15-30 ans se reconnait dans ce style de musique engagée et ces histoires du quotidien qui touchent toute notre jeune génération. Ils ont également décidé de tout gérer seul, sans manager ni maison de disque malgré le chant des sirènes de la plupart d’entre elles. Au début ils s’occupaient même de la distribution des EP dans les magasins de musique avec leur propre véhicule, une vieille 206 avec le coffre remplie de carton de CD. Depuis ils ont pris un distributeur (Warner) et un tourneur (Astérios) pour les concerts. La volonté que tout cela reste artisanal prédomine donc.

 

Pour leur première date de concert réussi à Nîmes en 2014, on aura tout de même croisé dans la salle, de grands noms de la musique venus découvrir le phénomène, deux fils de ministre, spécialement descendus de la capitale pour voir le collectif Fauve rugir sur scène. Le collectif a salué en public la qualité de l’équipement culturel Paloma (Cocoricoooo). L’aventure est loin d’être terminée… prochain rendez-vous aux arènes de Nîmes le 2 juillet.

 

Sébastien Puech

Video

Une à Nîmes 2016 Présentateur : Jérôme Puech.

 

 

 

 

Météo
Météo Nîmes

UNE À NÎMES Le e-magazine des gens qui aiment leur ville