Facebook Twitter YouTube

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Recevoir la Newsletter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil A la une 19h35

19h35

Les humeurs taurines de Daniel Saint Lary. Le chroniqueur revient sur l'exceptionnel moment où le matador Manzanares est devenu le triomphateur de la féria des vendanges.
19h35

Manzanares par Sébastien Puech

Il était 19h35 à l’horloge des arènes. 19h35 à toutes les horloges et dans l’ombre du soir qui tombait.

Le dernier Carcigrande s’est engouffré dans la cape de Manzanares à genoux.

Trois fois à genoux (ça sentait la dévotion). Et trois véroniques aussitôt debout, trois véroniques comme des actions de grâce, longues et lentes. Comme un éloge à la langueur.

Le temps venait de rendre son sablier.

La musique a joué, les gradins se sont levés pour ce qui n’était que le début. Sans savoir s’il y aurait une fin.

Plus tard, il était toujours 19h35 : c’est un phénomène qui reste largement inexpliqué, comme si un rayon cosmique où la grâce divine s’était tout à coup abattu sur le vieil amphithéâtre, pour que treize mille regards n’en croient pas leurs yeux.

José-Mari était-il toujours de ce monde ? Dans quelle ouate céleste avait-il baigné ? Voyait-on vraiment ce qu’on regardait ?

Pas la moindre once de vulgarité chez lui, pas un geste de trop, l’épure. Qu’on est loin des tauromachies énervées…Sur le sable, Manzanares ne marche pas, il affleure ; sous la charge, il ne violente pas, il sensualise. Douceur ? Lenteur ?non, plutôt de l’ordre de l’onction. Extrême même.

Comme son engagement pour le récibir foudroyant qui a fait tomber tous les mouchoirs du sacre.

Il devait être autour de 19h35 à l’horloge des arènes, ou moins ou plus, qu’importe ! le temps de toute manière n’avait plus d’importance : il se disait le soir, parce qu’il a bien fallu qu’on réintègre nos enveloppes charnelles (grâce soit rendue à la manzanilla de la Movida) qu’il avait mis plus d’une heure pour rejoindre sa chambre, depuis le hall de l’Atria.

 

Video

Une à Nîmes 2016 Présentateur : Jérôme Puech.

 

 

 

 

Météo
Météo Nîmes

UNE À NÎMES Le e-magazine des gens qui aiment leur ville